Introduction

Notions importantes concernant les maisons de repos

Quelques notions importantes à connaître en ce qui concerne les maisons de repos

Les différentes dénominations des maisons de repos répondent à des critères stricts en matière d'aménagement, de confort, ainsi que d’infrastructure facilitant l’accès aux chambres, aux soins. Par ailleurs les maisons de repos doivent respecter les conventions établies par les instances communautaires belges.

==>    La Maison de repos (MRA): établissement pouvant être public ou privé, elle doit nécessairement être agréée par les instances politiques. Elle s’adresse à des personnes de plus de 60ans ; on y trouve des soins, des aides à la vie journalière ainsi que des services collectifs.

==>    La Maison de repos et de soins (MRS): bien souvent on y trouve les mêmes services que dans une maison de repos avec néanmoins la particularité qu’elle intègre un certain nombre de lits « de soins ». Ces lits sont destinés aux personnes plus dépendantes nécessitant des attentions particulières de la part du corps soignant. On y trouve des soins adaptés aux personnes ayant des affections ne pouvant être prises en charge dans une maison de repos dite « simple » faute d’équipements adéquats. 

==>    La Résidence-Service (RS): propose une location d'appartement, de studios ou autres surfaces où des services sont proposés à la personne âgée "locataire" selon son état de dépendance ou de revenus. La résidence-service permet également au locataire d'être autonome en proposant des structures adéquates accessibles à tous (buanderie, cuisine, nettoyage hebdomadaire du logement). Toutefois, en cas de maladie, un résident ne pourra plus y séjourner. Les résidences-services permettent notamment à leurs pensionnaires de jouir d’une certaine indépendance tout en étant entourés. 

==>    Centre de soins de jour (CS): unité indépendante ou située au sein de certaines maisons de repos. Elles ne sont pas encore très nombreuses sur le territoire de la région Bruxelles-Capitale, bon nombre sont en attente d’agrément, en revanche ces centres sont plus nombreux sur le territoire flamand. On peut y trouver des soins infirmiers, des prestations de kinésithérapie, un soutien ergothérapeutique, un  accompagnement  logopédique. Ces centres ont pour objectif d'aider les personnes à conserver un maximum d'autonomie physique et mentale. Ils offrent la possibilité de bénéficier le temps d’un après-midi par exemple, d’un encadrement de qualité, mais surtout d’être entouré par des personnes ayant l'envie de partager des activités, qu’elles soient récréatives, culturelles ou ludiques. Il est à noter que ces centres sont en général très souples : libre aux personnes d’y prendre un repas, libre d’arriver à l’heure souhaitée, et liberté totale des jours de fréquentation ainsi que d’engagement.

==>    Hospitalisation à domicile: l'hospitalisation à domicile recouvre le soutien psychologique et l'ensemble des soins médicaux et paramédicaux dispensés à domicile aux malades dont l'état ne justifie plus le maintien dans une structure hospitalière. Cet accompagnement et ces soins peuvent être d'une intensité comparable à ceux qui étaient susceptibles de leur être prodigués dans le cadre d'une hospitalisation traditionnelle.

==>    Soins palliatifs: les soins palliatifs constituent l'ensemble des soins de contrôle de la douleur ou d'autres symptômes, ainsi que le soutien psychologique et moral, dispensés à des patients dont la maladie ne réagit plus à des thérapies curatives.

Quelques maisons de repos communautaires

Les cantous:
Le cantou est une petite unité d'espace de vie communautaire qui recrée l'ambiance du coin de feu et où des personnes en perte d'autonomie prennent part aux activités de la vie quotidienne comme si elles étaient chez elles. 
Association belge des Cantous: 0475/300.567
courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La maison Abbeyfield:
Les maisons Abbeyfield sont constituées d'une dizaine de logements individuels privatifs  destinés à des personnes d'âge mûr, capables d'autonomie et qui choisissent de vivre avec d'autres habitants, de partager des responsabilités et de s'entraider dans une atmosphère conviviale.
Il en existe en Brabant Wallon et à Bruxelles:
•    Abbeyfield Villers-la-Ville, Le Bois Pinchet 15, 1495 Villers-la-Ville : 071/878111
•    Abbeyfield Bruxelles, Chaussée de Wavre 490, 1040 Bruxelles : 02/4600371
•    Abbeyfield Namur, Rue Debehogne 8, 5020 Vedrin : 081/213195
•    Abbeyfield Watermael-Boitsfort, Rue du Brillant 27, 1170 Bruxelles

Le Petit Béguinage à Louvain-La-Neuve:
Habitats groupés composés d'un jardin et garage communs et dont les résidents partagent un même but, sur le plan culturel, spirituel et amical. La solidarité et l'entraide sont les mots clefs de ce concept. 

•    Le Petit Béguinage, rue du Neuf Moustier 1/8  1348 Louvain-la-Neuve, 010/457611

Conseils lors du choix d’une maison de repos

Il est important de ne pas choisir une maison dans l’urgence. Le choix d’une maison de repos étant un choix de vie, il convient de prendre son temps et de faire le tour des maisons de repos qui peuvent satisfaire aux besoins de chacun tant au niveau de l’espace, de la propreté des lieux, qu’au niveau du confort désiré dans son appartement ou de l’infrastructure de la maison de repos. Bien sûr d’autres critères peuvent entrer en ligne de compte. La proximité d’un parc, l’acceptation d’un animal de compagnie, les activités proposées aux résidents, l’encadrement médical. Tous ces critères doivent être considérés avec attention et analysés avec discernement.
Ne pas hésiter à poser des questions, à demander à visiter les lieux. S'informer des prix en vigueur : comprennent-ils les soins ou non, y a-t-il des suppléments à payer, si oui lesquels ? Certains frais seront facturés, telle la visite du médecin, d’un kinésithérapeute, la lessive des effets personnels…
Avant de s'engager, il y a toujours la possibilité de faire un essai de quelques semaines. 

Lors de l’entrée en maison de repos, 2 documents doivent impérativement être délivrés : 
* la convention d’hébergement, 
* le règlement d’ordre intérieur.

La convention d’hébergement stipule :
•    les conditions financières de l’hébergement   
•    le type de chambre occupé
•    les conditions de résiliation
•    les conditions dans lesquelles la gestion des biens ou valeurs peut être confiée 

le règlement d’ordre intérieur stipule :
•    les droits et devoirs de chacun, notamment la liberté en matière de choix culturel, philosophique ou religieux
•    le droit de recevoir les visiteurs de son choix
•    les modalités de participation à la vie de l’établissement
•    les jours et les heures de visite
•    les heures de repas

La législation prévoit que, pour fonctionner, toute maison de repos doit être agréée. Cet agrément est accordé par les administrations communautaires de l'aide aux personnes. Pour Bruxelles-Capitale, le règlement du 17/12/1993 de la Cocof (Commission communautaire française) et l'Arrêté du Collège du 20/02/1997 fixant les normes auxquelles doivent répondre les maisons de repos pour personnes âgées. Ces établissements (excepté les résidences-services) doivent également être agréés par l'INAMI (Institut National d'Assurance Maladie-Invalidité). Les prix,eux, sont fixés par le Ministère des Affaires économiques. 
INAMI, Av. de Tervuren 211, 1150 Bruxelles, 02/7397111

Tarifs pratiqués dans les maisons de repos

Les tarifs pratiqués en maisons de repos sont très variables. Ils varient en fonction, d’une part, du type de maisons de repos et, d'autre part, du niveau de confort choisi.  Le Ministère des Affaires Economiques veille au respect de la bonne application des tarifs, en effet ceux-ci répondent à des normes et ne peuvent dépasser certains plafonds.

Intervention de l'Assurance Maladie (RCAM)

Une demande d'autorisation préalable doit être introduite auprès du RCAM pour tout séjour en maison de repos et de soins dans des établissements autres que des centres hospitaliers (accompagnée d'un rapport détaillé du médecin ou du formulaire de Barthel rempli par le médecin – le formulaire se trouve dans toutes les maisons de repos).

Attention : les frais de séjour sont remboursés à 85% et en cas de maladie grave à 100% avec un plafond de 36 euros/jour. Ces frais doivent d’abord être acquittés par l’affilié (remboursement selon la gravité de la maladie).
Les frais de médecin sont remboursés suivant le barème général.


La gestion des biens personnels pendant le séjour en maison de repos

Lorsqu’une personne âgée est apte à gérer ses biens, elle est naturellement en mesure de prendre les décisions nécessaires à cet effet. Il en va parfois tout autrement lorsque la personne âgée est seule et n’a pas dans son environnement une personne de confiance.

Dans de pareils cas elle peut introduire une demande d’administration  provisoire des biens auprès du Juge de Paix. Cette demande peut être introduite par toute personne. Le Juge de Paix désignera alors un administrateur qu’il choisira en fonction des circonstances (ami, personne de confiance ou avocat). La personne désignée a pour mission de gérer les biens en bon père de famille et doit remettre des comptes une fois par an.

Pour toute information complémentaire s'adresser à son notaire.
Liste des notaires disponibles sur www.notaire.be: vous y trouverez des informations juridiques importantes à bien des égards.
Par ailleurs un service d'information existe auprès du Ministère de la Justice: Service Information, Communication interne et externe, 115 Bld de Waterloo à 1000 Bruxelles Tél: 02/5426511 

Télé barreau: 02/5115483